Le tourisme solidaire et durable en Tunisie est une notion nouvelle, c’est d’ailleurs pourquoi on va essayer, à travers cet article, de mieux expliquer cette terminologie et aussi, comprendre de quoi s’agit, vraiment, le développement durable et ses objectifs tout en introduisant les objectifs de IDWEY, sur lesquels on travaille.

Pour la première fois, la Tunisie s'est classée première parmi 52 pays africains dans le domaine de la réalisation des objectifs de développement durable (ODD). Selon le dernier rapport du centre des objectifs de développement durable (ODD), la Tunisie réalise un taux de 67,1%, dépassant l’île  Maurice (66,8%), le Maroc (66,3%), et l’Algérie (65,9%). Et une moyenne de 53,8% pour le reste des pays africains, enregistrant ainsi une avance par rapport à son classement dans le rapport précédent de l'année 2019, où il s'est classé deuxième.

 

Définir le développement durable

Notre planète et tous les habitants, de façon générale, ont besoin, intimement, du développement durable. Pourquoi a-t-on besoin de ce développement ?

Tout simplement, c'est pour assurer l'équité, la bonne santé mais aussi pour respecter l'environnement.
Le développement durable assure l'évolution positive et performante dans les domaines économiques et sociaux.

Par le mot durable, on sous-entend la stabilité et la résistance.
De ce fait, on aboutit à cette belle combinaison de mots : développement et durable !

En fait, ce développement répond aux besoins de la société de façon efficace, afin de préserver par exemple ; les ressources naturelles et culturelles de notre planète Terre (éviter la pollution, zéro déchet, être un acteur responsable, lutter contre le changement climatique, etc.).

Pour mieux comprendre de quoi s'agit le développement durable, on vous présente les principes fondamentaux et les piliers sur lesquels s'appuie un modèle de développement durable.

Trois piliers importants :

- Assurer la bonne qualité de l'environnement par les activités humaines (préservation de l'écosystème et les ressources naturelles à long terme) ;

- Garantir l'équité sociale dans tous les domaines (éducation, santé, alimentation, logement, ...). Mais aussi, satisfaire tous les besoins essentiels des humains, tout en réduisant les inégalités et maintenir une cohésion sociale ;

- L'efficacité économique : essayer d'éradiquer la pauvreté, assurer les offres d'emploi avec une rémunération satisfaisante. L'économie durable est cruciale et permet d'assurer une gestion saine de toutes les activités humaines sans aucun préjudice ;

Enfin, ces 3 piliers constituent les enjeux du développement durable.

Les principes du développement durable sont clairs :

- Solidarité entre nations, peuples, générations et tous les membres de la société, de façon plus générale. ;

- Assurer la précaution dans toute sorte d'activité, évitant ainsi, les catastrophes ;

- Tout le monde participe au développement, la participation de tous est essentielle : enfants, jeunes, adultes et personnes âgées ;

- Toutes les personnes sont responsables dans leurs pays pour le développement de la société. Surtout, quand il s'agit d'un sujet qui concerne l'environnement et la pollution ;

Si ces principes sont respectés et appliqués, on préservera, de ce fait, notre planète Terre et nos ressources.

Grâce au développement durable, nous redessinons notre société.

Notions du tourisme solidaire et classique

Le tourisme possède une terminologie extrêmement variée, tout dépend des produits proposés dans les activités touristiques (loisirs, culture, exploration, détente, etc.).

Notre sujet d’aujourd’hui, c’est de vous expliquer le tourisme classique et le tourisme solidaire afin de bien les différencier.

Tourisme solidaire

Le tourisme solidaire contribue au développement durable des pays d'accueil et également, de la communauté locale. Il ne s'agit pas du tourisme social qui pourrait se traduire par le tourisme balnéaire, culturel.

Le tourisme solidaire consacre le respect de l'environnement naturel et le patrimoine culturel.

Les populations autochtones, qui accueillent, assurent l’économie locale comme atout, tout en pratiquant les principes d’éthique et solidarité.

En effet, il s’agit d’une coopération internationale assurant l’aide au développement.

C’est un concept nouveau et récent du tourisme à l’instar du tourisme alternatif. Le but du tourisme solidaire c’est de rapprocher le touriste aux locaux tout en assurant le respect des ressources locales et bénéficier de tous les avantages qui en découlent. Le tourisme solidaire peut avoir l’aspect d’un projet de développement.

Les citoyens encouragent le tourisme solidaire afin d’investir pour un tourisme humaniste, responsable et équitable !

Quelques notions sur le tourisme classique

Depuis l’antiquité, les romains et les grecs se déplacent pour des séjours d’agrément en direction des stations thermales, ces stations sont réservées aux riches uniquement. Parfois, les déplacements avaient un caractère d’aventurisme et d’exploration et ce, dans le monde arabo-musulman et l’Europe occidentale.

On connait bien les grands voyageurs, par exemple ; le marocain Ibn Battutaau XVIème sicèle (il a visité trois continents : l’Afrique l’Asie et l’Europe), Marco Polo le vénitien qui traversa l’Asie.

A partir du XVIIème et XVIIIème siècle, les jeunes des familles riches anglaises étaient attirés par la France là où ils se rendaient, quotidiennement. Ce sont les premiers touristes de l’Europe.

On peut parler, dans ce contexte, du tourisme religieux. Depuis l’antiquité (pèlerinage sanctuaire, Delphes et Olympie) et le Moyen-âge (Saint Jacques de Compostelle, Jérusalem, Mecque).

Comment distinguer entre tourisme solidaire et le tourisme classique ?

Le tourisme solidaire est assez récent par rapport à celui de la forme classique du tourisme. Ces deux concepts ont la même finalité : activités de recréations et de détente.

Cependant, il existe des points de divergence qui sont les suivants :
- Le tourisme solidaire est durable, par contre, le tourisme classique est saisonnier.
- L’interaction humaine n’est pas évidente pour le tourisme classique, contrairement au tourisme solidaire là où on sentait la chaleur humaine.
 - Le tourisme solidaire est soutenu par des institutions internationales, associations et coopératives locales assurant le développement durable localement et pour toute la société.
- Dans le tourisme solidaire, on respecte les ressources naturelles et culturelles des lieux visités (le patrimoine du pays).
- Les dépenses pour un voyage, dans le cas du tourisme solidaire, sont moindres, en comparaison avec le tourisme classique.

Impact du tourisme durable décisif sur les populations locales

On est bien tous d’accord que le tourisme, de façon générale, possède un potentiel important dans le développement, tout en favorisant les réflexions d’ensemble au niveau d’un territoire, contribuant ainsi au développement local (partie des ODD : objectifs du développement durable).

On note une implication, de plus en plus importante, du tourisme solidaire dans les collectivités territoriales dans le monde entier et ce, grâce au dynamisme du secteur associatif.

Les initiatives du tourisme durable et solidaire impliquent une relation de solidarité entre la personne qui visite le pays et la population d’accueil. Impact direct : lutte contre la pauvreté à long terme. Mais aussi, un autre impact pas du tout négligeable, c’est le soutien des projets de développement et l’encouragement des associations et la population, pour évoluer dans le sens positif ensemble et assurer la valorisation des communautés locales.

Outre son impact économique, le tourisme solidaire assure un enrichissement de tous les participants sur le plan humain. Il s’agit d’une expérience pas du tout comme les autres : faire évoluer les pays du Sud et partager leur culture attirant des projets et des investissements dans ce pays.

IDWEY et Tourisme durable

17 Objectifs de développement durable (ODD) ont été fixés d'ici 2030. Ces objectifs couvrent l'intégralité des enjeux de développement, dans tous les pays tels que ; le climat, la biodiversité, l'énergie, l'eau, la pauvreté, l'égalité des genres, la prospérité économique ou encore la paix, l'agriculture, l'éducation, etc.

IDWEY est une Start-Up sociale qui travaille dans le cadre de l’économie sociale et solidaire. On travaille sur 7 objectifs du développement durable :

-          Travail décent et croissance économique.

-          Vie aquatique.

-          Vie terrestre.

-          Villes et communautés durables.

-          Mesures relatives à la lutte contre les changements climatiques.

-          Consommation et production responsable.

-          Partenariats pour la réalisation des objectifs.

Enfin, on souhaite que l’idée soit beaucoup plus claire concernant le tourisme solidaire et durable et surtout le développement durable dans son contexte. IDWEY assure l’application de ces objectifs, cités ci-dessus, avec les activités qu’on organise, localement, tout au long de l’année. N’hésitez pas à nous contacter pour demande de services auprès de IDWEY, on sera disponible pour répondre à vos interrogations.